lundi 24 janvier 2011

Ôde à la poste...

Je te rappelle pas mes déboires avec la poste hein (pour ceux qui suivent pas, fouillez dans les archives, j'vais pas vous mâcher le travail non plus).

En même temps, qui n'a jamais eu de déboires avec la poste ? (nan toi, le troll postier pas la peine de commenter). Et quoi de mieux, que de commencer l'année 2011 que de galérer chez La Poste hein ?

Tout commence par leur site internet. Tu frétilles d'impatience à l'idée de voir où est ton précieux bout de carton. Tous les jours tu vas jeter un oeil à l'évolution du merveilleux voyage du colissimo.

Ton colis a été envoyé de Poitiers, soit à 2 heures de chez toi. Bizarrement, ton bout de carton, lui, il met 4 jours à arriver chez toi. J'suis sûre qu'il a vu plus de "pays" que moi en 29 ans... Faudrait qu'ils m'expliquent à la poste, pourquoi mon colis passe par le centre de la France, qu'il file ensuite dans l'est, pour atterrir à Paris et enfin pour rester bloqué au centre de tri ?

Donc, comme t'es un peu beaucoup une guedin bah tu prends ton courage à 2 mains et tu décides de prendre les devants et là je dis  vive les nouvelles technologies. Tu twittes Lisalaposte.

LisaLaPoste, c'est une nouvelle invention pour te pourrir la vie. Le pauvre avatar d'une nénette qui te sourit niaisement, qui t'explique qu'elle peut rien faire pour toi et qui met 15 jours à te répondre. La poste, merci,je t'aime.

Alors, toi, évidemment t'en peux plus. Tu prends ton téléphone et tu composes un numéro à 4 chiffres ( 15€/minutes). Là, un mec à la voix suave avec un fort accent du sud Ouest te réponds. Tu lui expose ton problème et de son côté il te réponds gentiment qu'il va tout mettre en œuvre pour retrouver ton bout de carton. Comme une conne, t'y crois. Tu lui fais confiance. Et puis un mec à la voix suave et avec un fort accent du Sud Ouest doit forcément être quelqu'un de bien. Il te quitte un instant en te laissant comme fond sonore  du André Rieu (putain à la poste ils savent ce qui plaît à une femme). Il reviens, vous rigolez niaisement, complicité, humour... Et puis, il te dit qu'il en sait pas plus que toi. Il fait style je pianote sur mon pc pour te prouver qu'ils sont pas des glandeurs, il fait hinhin huuuum au téléphone. Et il te dis d'aller au centre de tri qui se trouve à 10 bornes de chez toi.

Comme t'en peux plus, toi de ces histoires, tu prends ta bagnole, tu te retrouves derrière un camion qui élague les arbres, t'es bloqué, t'en peux plus, tu transpires, ton brushing est foutu à cause de la clim qu'est trop forte, tu finis par doubler comme une tarée en manquant de te prendre mamie en R21.

T'arrive à la poste, on te dit que c'est pas là.

Enfin, tu trouves le bon guichet, on comprends rien à ta requête (ils parlent lapostien et toi t'es conne t'as pris espagnol en 2nd langue). Le monsieur, lui, il a pas la voix suave mais un accent de Sarthois et qui pue du bec.

Il prends ton papier, il se casse et là... T'es seule, livrée à toi même. Tu sais même pas, s'il va revenir un jour. T'entends des rires (hahahahohohohihihi Bernard voyons !), t'entends des caisses pousser à même le sol, t'entends des putain, bordel à la fin !, et pis t'entends Bernard de sa petite voix qui pue du bec " Y sont où les colis ? Ah, c'est l'heure du café ?"

Et là, le temps défile et tu vois personne. Tu penses à prendre ta veste comme sac de couchage au cas où, et pis comme t'as regardé kho Lanta tu te dis qu'au pire t'as deux trois idées pour vivre 3 ou 4 jours sans manger.

Et là, miracle, il revient. Mais les mains vident. Il pue l'café et te dis qu'il a cherché partout mais qu'il à rien trouvé.

Alors toi, tu comprends rien. Il est où ce bout de carton ?

Il t'expliques qu'il revient. T'en profites pour repenser à ta vie, faire le point.

Il réapparaît aidé de 3 personnes et te brandit fièrement ton bout de carton.

Tu signes tous les papiers, limite tu prends sa place devant le PC pour taper sur le clavier avec plus d'un doigt.

Et comme une conne, tu dis "Merci beaucoup" en poussant la porte.

Nan vraiment, la poste, je te conchie....

Posté par ptitebaby à 17:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Ôde à la poste...

    L'administration et la Poste sont un puits sans fond de sujets ! ça défoule

    Posté par jaimeraler, vendredi 15 avril 2011 à 14:42 | | Répondre
Nouveau commentaire