lundi 26 mai 2008

COMME UNE ENVIE DE BUTER LA BOULANGERE...

Contexte : La boulangère (lucifère personnifié) / Moi

Bonjour! Je voudrais une festive (qui coûte la peau du cul) s'il vous plaît !

Oui bien sûr.

Là je vois les yeux de la boulangère me dévisager.

Vous êtes enceinte?

Hein!!!!???? Ah non pas du tout!

Ah. (rouge de honte) Ça doit être votre tunique qui doit faire ça hihihi.

Oui, ça doit être ça (pov' conne).

Je suis rentrée chez moi pour me regarder de profil, de face, en faisant le poirier etc...

Moi je vois pas.

Je l'ai dit à Mr N'Amoureux qui a explosé de rire. Bizarrement moi ça m'a pas fait rire.

C'est pas de ma faute à moi si j'arrive pas à faire caca depuis 3 jours !!

Amis de la poésie, bonsoir!

Posté par ptitebaby à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur COMME UNE ENVIE DE BUTER LA BOULANGERE...

    Et oui !

    Ce qui est marrant, c'est une fois que tu es vraiment enceinte, tu vois dans le regard des gens le "elle est enceinte ou pas, je veux pas faire de bourde ?". Du coup, tant que ça se voit pas trop, on me disait bonjour Mademoiselle et à partir du 5ème mois, on a commencé à me dire bonjour Madame, comme si on devient plus "respectable"...

    Posté par A ga dou dou, mardi 15 juillet 2008 à 22:14 | | Répondre
Nouveau commentaire